Salut ! Je m’appelle Aurélie, j’ai fini mes études d’HEC et j’ai envie de me lancer dans l’écriture d’un blog, pour vous raconter comment je vais chercher un travail. Le début des cours a commencé, j’ai bien profité des vacances mais maintenant il faut que je commence à chercher un travail. Mais pas n’importe lequel, moi je veux un travail qui me passionne et dans lequel je pourrais m’épanouir. J’ai décidé de partager avec vous les différentes étapes de ma recherche d’emploi et de vous raconter comment ça se passe dans mon futur job.

J’ai clairement la flemme de chercher un travail, c’est aussi pourquoi je m’y prends aussi tard. Ça prend du temps et de l’énergie alors que c’est l’été et que je préfère clairement profiter du soleil. Mon entourage est tellement cool qu’il m’a dit “Pour trouver un job qui te plaît, tu vas devoir y passer au moins 40 heures par semaine !” Voilà comment bien me motiver. Alors pour ne pas perdre mon temps et pouvoir quand même aller prendre l’apéro avec mes amis, j’ai cherché des astuces sur internet. J’ai entre autres trouvé plusieurs blogs ou journaux (les liens sont à la fin de l’article) qui donnent un certain nombre de conseils sur “Comment chercher un nouvel emploi”. Pour que vous n’ayez pas à faire les mêmes recherches que moi, je vous fais un petit compte-rendu de ce qu’ils me conseillent.

Tout d’abord, je dois mettre à jour mon CV, quelle plaie ! C’est vrai que ça fait longtemps que je n’y ai pas touché. J’ai décidé de le rendre plus fun, changer le style (j’ai cherché des templates sur internet) et évidemment vérifier que mes activités professionnelles étaient bien décrites et sans fautes d’orthographes. Après m'être occupée de mon CV, j’actualise mon profil LinkedIn, donc je rajoute des centres d’intérêts et autres. Pourquoi le faire ? Déjà parce que c’est toujours bien d’avoir son profil à jour et deuxièmement parce qu’il y a beaucoup de recruteurs qui recherchent des candidats sur LinkedIn, et si je peux faire une bonne première impression, c’est toujours ça de pris.

Tout le monde dit “le réseau c’est la clé de la réussite”, alors je vais l’utiliser. Qu’est-ce que j’entends par utiliser mon réseau ? Et bien que je vais faire jouer quelques-unes de mes relations. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais personnellement, mes amis ou ma famille ne savent pas forcément ce que je cherche comme travail. En même temps c’est normal, moi-même je suis encore dans le flou. Et donc, même s’ils savent qu’un job est à pourvoir, ils ne pensent pas forcément à me le dire. Il faut donc que je force un peu les choses. Je vais lister mes contacts et en approcher deux ou trois que je pense être les mieux placés pour pouvoir m’aider. Je leur propose à chacun de prendre un café pour commencer à me vendre. Peut-être qu’un job en découlera, et même si ce n’est pas le cas, au moins mon réseau commence à se créer et on pensera enfin à moi quand un job se libérera.

Pour ma part, je fais partie des alumni de mon université. Faire partie d’un groupe d’anciens étudiants c’est bien, mais être en contact avec eux, c’est mieux. Je décide donc d’aller à leur meeting, pour créer des liens avec des personnes avec lesquelles j’ai quelque chose en commun - qui ont les mêmes valeurs, hobbies ou qui sont allées à la même université. Comme on dit “qui se ressemblent, s’assemblent”, donc j’aurai moins de mal à les accoster. En approchant plus de monde, mon réseau s'agrandit et je peux ainsi ajouter des nouveaux alumni à mes réseaux sur LinkedIn par exemple.

Je vais donc participer à des événements, ça peut être vraiment ennuyant, surtout si on ne connaît personne. J’ai horreur de ça, je ne sais jamais si les personnes parlent français, ou anglais. Et même si j’ai un certain niveau en anglais (je peux tenir une conversation), j’ai toujours peur de ne pas comprendre mon interlocuteur ou alors, que les mots ne me viennent pas. Qu’est-ce que tu peux avoir l’air bête quand un mot, pourtant tout simple, ne te revient pas… Bref, même si ce n’est pas une partie de plaisir, c’est clair que pour me faire des contacts, il faut que j‘y participe. En plus, si je vais à plusieurs événements, les prochaines fois je connaîtrai des personnes et ça sera alors moins gênant. Dans chacun des événements auxquels je vais, il faut que j’essaie de parler au minimum à une personne que je n’avais jamais vue auparavant. Mais pour cela, il faut être un minimum social. Je ne le suis absolument pas, mais j’ai entendu parler de ces “small talk”. Après quelques recherches, je sais enfin ce que ça veut dire. En gros, ce sont des techniques pour briser la glace ou pour tenir une conversation légère qui vont m’aider à créer des relations avec les personnes présentes (je pense faire tout bientôt un autre article sur le sujet que je trouve intéressant). Une autre manière de se sentir peut-être un peu plus à l’aise et pouvoir se préparer à l’avance est de demander à l’organisation s’il est possible d’avoir la liste des participants avant l’événement. Comme ça, je cherche une personne dont l'environnement me correspond et je m'entraîne à trouver le moyen de m’entretenir avec elle.

À mon avis, un des meilleurs outils pour réseauter et chercher un job c’est LinkedIn : c’est donc une des premières choses que j’ai actualisé. Je passe du temps sur LinkedIn à faire des recherches ciblées sur les entreprises qui peuvent me plaire, et ceci pour trouver la personne de la compagnie la mieux qualifiée pour me répondre.

Après avoir bien complété mon réseau, je n’oublie pas les sites d’emplois. Beaucoup d’entreprises proposent des places dans ces sites et je peux peut-être trouver le job de mes rêves ;) Lorsqu’une annonce me plaît, je vais tout d’abord regarder le site web de l’entreprise pour savoir si les valeurs et l’ambiance me correspondent. Et c’est par la suite que je postule.

Au final, le réseau c’est la base. Je dois le faire grossir, et ce même après avoir trouvé un travail (c’est toujours utile). Mais, évidemment, je dois aussi chercher sur des sites d’emplois dans lesquels la majorité des entreprises postent leurs places vacantes. Et si mes recherches se passent bien, je devrais pouvoir trouver un travail sans plus tarder, en tout cas je croise les doigts. Un article est déjà en préparation pour vous raconter la suite de mes péripéties et je vous remercie déjà de me suivre dans cette nouvelle aventure :) Si vous aussi vous avez des astuces pour trouver un travail n'hésitez pas à les partager.

Sources

Karsten Strauss (Mars 2017). Job Hunting Tips For 2017. https://www.forbes.com/sites/karstenstrauss/2017/03/07/job-hunting-tips-for-2017/#6e863a475c12

Deborah L. Jacobs (Mars 2013). The Six Best Ways To Find Your Next Job.

https://www.forbes.com/sites/deborahljacobs/2013/03/22/the-six-best-ways-to-find-your-next-job/#3af419cb1369

Graham Snowdon (May 2010). 50 steps to finding a new job.

https://www.theguardian.com/money/2010/may/08/finding-a-new-job

Photo : Jessica Colella