Depuis quelques semaines, les langues se délient et certaines personnes osent avouer qu’elles ont été harcelées par le passé. C’est un sujet grave dont on doit parler et j’aimerais vous faire une synthèse de ce que vous pouvez faire si vous êtes harcelé(e)s au travail.

Tout d’abord, il y a plusieurs sortes de harcèlements : verbal (moral) ou physique (sexuel, racial, …). Vous pouvez être harcelé(e) non seulement par un de vos supérieurs, mais aussi par vos collègues.

Lorsque vous vous sentez harcelé(e), vous devez collecter les différents éléments qui le prouvent. Ce n’est pas parce que vous allez dire que vous êtes persécuté(e) par quelqu’un que tout le monde va vous croire, donc c’est pour cela que vous devez collecter différentes preuves.

Il y a plusieurs personnes auxquelles vous pouvez parler. Tout d’abord vous pouvez très bien discuter ou envoyer une lettre à votre employeur, celui-ci peut directement agir à l’encontre de votre agresseur. Vous pouvez aussi prendre contact avec un inspecteur du travail qui mènera une enquête et qui par la suite prendra des mesures.

Une solution que vous ne devez pas envisager, c’est la démission. Ce n’est pas en démissionnant que vous allez régler le problème. Bien que vous allez retrouver du travail, le harceleur ne s’arrêtera pas et recommencera avec une autre personne. Beaucoup de victimes ont peur des conséquences suite à leur plainte ; si vous portez plainte, vous n’allez pas être catégorisé(e) et ce n’est pas ce qui vous empêchera de trouver un autre travail le moment voulu.

Certaines personnes, lorsqu’elles sont harcelées, ont l’impression que c’est de leur faute, alors que ce n’est clairement pas le cas. Si vous êtes harcelé(e)s, ce n’est pas vous le(la) fautif(-ve), mais c’est la personne qui le fait. Vous n’avez pas à vous sentir gêné(e)s, c’est même le contraire qui devrait arriver. Il est très difficile de savoir si le nombre d’agressions au travail augmente ou diminue avec le temps, mais c’est en parlant qu’on peut faire changer les choses.

Si quelqu’un vous persécute, la meilleure chose à faire pour tout le monde, c’est d’en parler. Vous vous sentez peut-être seul(e) au moment où ça vous arrive, mais c’est loin d’être le cas. Vous n’êtes sûrement pas la seule personne qui se fait harceler par cet individu, et vous ne serez sûrement pas la dernière. Donc si vous pouvez aider votre prochain en parlant de ce qu’il vous arrive, il ne faut pas hésiter. De plus, ne pas en parler peut entraîner, de votre côté, des pertes bien plus grandes que vous ne pouvez imaginer. Déjà, vous vous sentirez mal, alors que ce n’est aucunement votre faute et vous risquez d’être moins productif au travail, ce qui va freiner votre avenir professionnel.

Si vous êtes victime de harcèlement, il y a différentes personnes qui peuvent vous aider, alors n’hésitez pas à parler.

Sources

Alison Doyle (December 2016). Types of Harassment in the Workplace. https://www.thebalance.com/types-of-harassment-in-the-workplace-2060886

Alison Doyle (April 2017). How to Handle Harassment at Work. https://www.thebalance.com/how-to-handle-harassment-at-work-2060887

Laurence Ravier (May 2016). Repérer le harcèlement au travail. http://www.psychologies.com/Travail/Souffrance-au-travail/Harcelement/Interviews/Reperer-le-harcelement-au-travail

Faustine Ménager (July 2017). Le harcèlement moral au travail : définition + 12 exemples. https://www.juritravail.com/Actualite/harcelement-moral-sexuel-discrimination/Id/192591

Samuel Dock (November 2014). 11 critères pour reconnaître les harceleurs au travail. http://www.huffingtonpost.fr/samuel-dock/reconnaitre-les-harceleurs-au-travail-11-criteres_b_6227632.html